Accès rapide :

Les derniers billets

  • La résidence de France, un outil mis au service de notre diplomatie économique

    Parce qu’ils ont accès aux décideurs politiques et économiques, les ambassadeurs peuvent se faire l’avocat de la « maison France » et présenter des argumentaires pour encourager les investissements étrangers en France, ou pour donner un coup de pouce à nos exportations.

  • Mon épiphanie, ou "demain, le diplomate"

    "Vu de Boston", nous aurions intérêt à « avancer avec les machines », à utiliser leurs capacités et à leur déléguer certaines tâches dans lesquelles elles excellent.

  • La vague - 26 décembre 2004

    C’était il y a dix ans, j’avais un autre métier au Quai d’Orsay. Je m’occupais alors du pôle web du ministère. Il fonctionnait un peu comme une start-up, en quasi autonomie, avec l’huile de coude comme énergie renouvelable. Nous avions une échéance au 1er janvier : une nouvelle maquette, une refonte éditoriale, un site rénové pour le Ministère. Pas de budget, pas de sous-traitance, alors nous n’aurions pas de vacance à Noël. L’équipe :une dizaine de personnes, trempées dans un bain de jouvence à 28 ans de température moyenne ; y ajouter une bonne dose de talent, de détermination et de bonne humeur... Le 26 décembre 2004, maîtres à bord de notre petit bateau, nous étions tous sur le pont.

  • Le 26 Décembre 2004 : Quand l’impossible devient réalité

    Nous sommes le 26 décembre 2004. Un tremblement de terre d’une magnitude de 9,5 sur l’échelle de Richter a eu lieu au large de Sumatra et un tsunami dévastateur vient de frapper avec une violence inouïe l’Indonésie, les côtes du Sri Lanka, le sud de l’Inde et la côte ouest de la Thaïlande.

  • Irlande / Chronique d’une visite ministérielle

    Gwendal Sousset - Dublin, Irlande - 5 décembre 2014

    4 heures du matin. J’ouvre les yeux. Mon réveil n’a pas encore sonné mais mon inconscient me tire des bras de Morphée. Je regarde mon portable : quatre appels en absence, deux messages, un message vocal. La veille, je me suis couché très tôt (22h), prévoyant l’une de ces journées dont on ne sait quand (ou si) elles finissent vraiment.

  • La langue arabe et moi

    Lorsque j’ai cherché, à mon retour en France, une structure dans laquelle mes enfants pourraient continuer à apprendre l’arabe, j’ai fait face aux difficultés pratiques traditionnelles dans ce genre de situation. Ce à quoi je ne m’attendais pas c’est l’étonnement, l’incompréhension, voire la suspicion avec laquelle ma démarche a parfois été accueillie.

page précédente | 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 14 | page suivante

MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2019