Accès rapide :

Beyrouth blues

Patrice Paoli - Beyrouth, Liban - 18 avril 2014

Partager

Partager

Toutes les versions de cet article : [عربي] [English] [français]

Beyrouth et les Beyrouthins naviguent toujours entre une relative insouciance et l’angoisse sécuritaire, mais l’énergie vitale des Libanais reprend toujours le dessus, quelles que soient les circonstances. Une des manifestations de cette vitalité est la multiplicité des lieux de rencontres et d’activités culturelles dans toute la ville. La musique y tient une part importante.

Il y a ici de nombreux musiciens qui se produisent dans les clubs de la capitale, et parmi ces musiciens, de nombreux passionnés de blues. Spécificité libanaise, il y a en effet ici un très fort engagement pour le blues. C’est avec une ferveur inouïe que le public a accueilli, au festival de Byblos, en juillet 2012, le légendaire BB King, bien que celui-ci ait été très diminué.

Ayant rencontré très vite après mon arrivée un de ces groupes de passionnés, moi-même fervent de blues, j’ai pris l’habitude de les retrouver régulièrement dans différents clubs et, en particulier au Quadrangle à Hazmieh. De là est né petit à petit un groupe soudé qui – après de nombreuses répétitions à la Résidence des Pins, où l’acoustique est excellente ! - s’est lancé la semaine dernière sous le nom de Funky Blues Brothers (bon, on n’a pas trouvé mieux pour le moment…).

JPEG - 321.7 ko
Les Funky Blues Brothers | Photo : PP

Après la générale le lundi soir, concert le samedi 12 avril. Le club est chaleureux (merci Tony), les pizzas excellentes (re-merci Tony), le public nombreux : de bonnes vibrations ! Deux heures de blues et de rock – et quelques compositions originales aussi ! - plus tard, le groupe est vraiment né et baptisé : on coupe le gâteau en forme de guitare, champagne !

Rendez-vous pour d’autres soirées, avec en ligne de mire le festival de jazz de Beyrouth à la fin du mois.

JPEG - 171.6 ko
Les Funky Blues Brothers

PS : Les Funky Blues Brothers, c’est : Kamal à la guitare, Tony à la basse et aux pizzas, Fayez à la batterie, Bruno aux claviers et au chant, Patrice à la guitare, au chant et à l’harmonica. Et puis il y a les amis, dont Arnaud à la batterie et aux percussions, ou Tom et Issa aux saxophones, qui sont toujours là pour donner un coup de main. With a little help from our friends !

PPS : Il y a à Beyrouth un autre groupe qui s’appelle Pochette surprise, mais c’est une autre histoire. Je vous raconterai.

Partager

Partager

26910 vues


Mots-clés :

Commentaires

Publier un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016