Accès rapide :

Circulation alternée

Jean-François Fitou - Pyongyang, Corée du Nord - 25 février 2016

Partager

Partager

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Une image convenue de la Corée du Nord : celle des interminables avenues de Pyongyang vides d’automobiles, s’étirant à perte de vue sans utilité que décorative. Or, depuis trois ans, ce cliché devenait chaque jour moins pertinent, comme Jean Echenoz l’a rappelé dans un roman récent, après quelques journalistes perspicaces qui avaient relevé ce changement dans la société nord-coréenne.

On voyait en effet ces derniers temps le trafic se densifier de façon constante. Pas au point certes, de congestionner la capitale ou de perturber sérieusement la vie quotidienne des pyongyangites ; mais enfin, les artères du centre, autour de la gare, le long du Taedong, dans la direction de Nampho connaissaient quelques embarras, voire de petits bouchons que tentaient de dissoudre les gracieuses policières postées aux carrefours.

Conscientes de ce problème croissant, les autorités ont réagi en édictant un nouveau règlement de circulation dans Pyongyang : la circulation y est, depuis le mois de janvier, alternée ; les véhicules aux plaques paires ne circulent que les jours pairs, les autres les autres jours. Pour faire bon poids, les taxis – eux aussi en nombre croissant et fort actifs – ont été interdits sur les axes nobles et à proximité des lieux à haute valeur symbolique.

La mesure porte ses fruits et redonne à la capitale son aspect monumental, dégagé, majestueux, propre à rappeler à tout instant au passant la qualité spéciale de la cité qu’il arpente. Pyongyang est redevenue en une nuit une ville de piétons et de cyclistes, ou presque. On peut revenir aux clichés d’antan.

Partager

Partager

2577 vues


Publier un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017