Accès rapide :

Comment j’ai filmé des diplomates - Making-of d’un webdocumentaire sur la diplomatie

Pierre Tringale - 27 avril 2015

Partager

Partager

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]

Si vous m’aviez dit avant mon arrivée au Quai d’Orsay que j’allais me retrouver dans une voiture du cortège officiel du président chinois remontant les Champs Elysées vides, avec l’envie de faire le salut de la reine d’Angleterre à tous les badauds photographiant ma voiture, je ne vous aurais pas cru. Si vous aviez ajouté qu’un jour, j’allais suivre des diplomates français et éthiopiens jusque dans les couloirs du Palais des nations à Genève, ou que j’entendrais des étudiants chinois chanter Marie Laforêt dans un restaurant de Shanghai, je vous aurai conseillé de consulter…

Il faut dire que j’ai un profil atypique pour un agent du MAEDI : ancien intermittent du spectacle, j’étais à des années lumières du monde diplomatique. En devenant réalisateur pour le Quai d’Orsay, j’ai découvert un monde qui a brisé la plupart des clichés que j’entretenais sur les diplomates.

L’objectif de ce webdocumentaire était de faire découvrir le quotidien de ces agents de l’ombre qui s’activent en coulisses pour l’action extérieure de la France. Il fallait choisir des personnages aux métiers et aux profils variés, pas des ambassadeurs. Notre choix s’est porté sur un négociateur au Conseil des droits de l’homme à Genève, une attachée de coopération universitaire à Shanghai, un attaché aux affaires sociales à Brasilia et deux agents du protocole à Paris.

Pendant les semaines où nous avons parcouru le monde pour filmer ces diplomates, j’ai appris :

  • qu’un négociateur à l’ONU, ça marche très vite. Nous l’avons suivi pendant plusieurs jours tels des canetons suivant leur mère, de salles de réunion en salle plénière, entre deux coups de téléphone, jonglant entre les sujets et les interlocuteurs, discutant du traité sur le commerce des armes ou d’une résolution condamnant l’usage des armes chimiques en Syrie ;
  • que, oui, Céline Dion ou Marie Laforêt peuvent être de formidables outils pédagogiques pour apprendre le français aux Chinois ;
  • que l’aide sociale française n’a pas de limite de frontières : au Brésil, j’ai ainsi vu des diplomates se démener pour aider des Français incarcérés ;
  • qu’il ne faut jamais quitter un cortège présidentiel : pendant la visite du Président chinois, j’ai eu la mauvaise idée de repasser par mon bureau pour récupérer une batterie de caméra. Je pensais naïvement qu’il serait facile de les rejoindre pour la séquence suivante. Grossière erreur car les policiers qui gardaient les cordons de sécurité ne laissaient passer personne et surtout pas quelqu’un armé d’une caméra. Le stress montant et une dizaine de coups de fil plus tard, un haut gradé de l’armée venait m’ouvrir le chemin en me pressant car le cortège passait déjà le pont Alexandre III. Je me rappellerai longtemps du sprint que j’ai piqué, ma caméra et mon trépied sous le bras, remontant vers la cour des Invalides avec la pression du bruit des sabots des chevaux de la garde républicaine galopant derrière moi. Pour arriver, hors d’haleine, un peu débraillé d’avoir porté mon sac de matériel, devant les Invalides et tomber pratiquement nez à nez sur François Hollande attendant le Président chinois. Après un regard gentiment moqueur du Président français, un militaire m’a vite conduit à la zone réservée aux caméras et j’ai pu reprendre mon tournage.

Ces détails caustiques ne restent que des anecdotes car j’ai surtout compris que l’image "ferrero rocher" de la diplomatie n’avait rien avoir avec le travail que font les 15 000 agents du quai d’Orsay. Et, même si les diplomates restent de sacrés animaux, ce webdocumentaire reflète la vision que j’ai (maintenant) de la diplomatie, loin des clichés, sur le terrain et en action.

Partager

Partager

2380 vues


Mot-clé :

Publier un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017