Accès rapide :

Dîner entre amis, oiseau bleu et diplomatie multilatérale

Partager

Partager

Samedi soir de début de printemps, dîner sur la terrasse d’un de mes anciens camarades de classe. L’air est frais et la petite dizaine de convives tente de se réchauffer en débutant les présentations. Professeur de mathématiques, comptable, gérant d’un restaurant. « Eh bien moi, je travaille à la Représentation Permanente de la France auprès des Nations-Unies à Genève et des Organisations internationales en Suisse, plus spécifiquement au pôle Droits de l’Homme ». Acquiescement de circonstance de mes nouveaux amis, petit sourire poli accompagné d’un léger hochement de tête sur le côté .. Il faut s’en remettre à l’évidence : ce métier que j’exerce pendant les 4 mois de mon stage ENA n’est pas très explicite. Comment vous convaincre du caractère très concret des missions qui me sont confiées et éviter le triptyque acquiescement-sourire-hochement de tête ?

J’invoque ici l’oiseau bleu de Twitter pour voler à mon secours et me permettre de mieux faire connaître les métiers de la diplomatie multilatérale. Avec mon collègue Sébastien Desramaut, Conseiller Communication et « twittos » aguerri, nous choisissons de nous lancer dans une présentation en quasi-direct de la négociation d’une résolution au Conseil des Droits de l’Homme. Une opération inédite.

L’objectif est double :

  • montrer que la négociation est un métier de terrain avec des difficultés bien réelles et un travail d’équipe quotidien ;
  • mettre en perspective notre initiative avec la stratégie du ministère visant à « dépoussiérer » l’image du Quai d’Orsay tout en sensibilisant le grand public aux métiers de ses agents.

Les cibles ? Collégiens, lycéens, étudiants, amateurs de diplomatie, suiveurs de l’actualité internationale et curieux en tous genres.

Le format ? Une négociation totalement en direct aurait duré trois semaines ; il était illusoire d’entretenir le suspense sur une période aussi longue, a fortiori sur Twitter. Il a donc fallu compiler les différentes étapes de la négociation menée par une négociatrice et les reproduire, le plus fidèlement possible, sur une unique journée…en réalité une journée et demi compte tenu du report du vote à la dernière minute. Les résultats du vote au conseil ont été retransmis en direct viaTwitter.

L’heure du bilan a sonné.

Je devine au regard de mon collègue que l’initiative a porté ses fruits. Dans un élan d’enthousiasme, Sébastien m’indique que « l’opération a engendré 187 485 vues, 457 nouveaux abonnements et 2 495 "engagements" ». Statistiques que j’accueille à mon tour avec un acquiescement de circonstance, un petit sourire poli accompagné d’un léger hochement de tête sur le côté…

Pour tenir bon lors des prochains diners entre amis et autres soirées estivales, il est possible de retrouver trace de cette initiative sur le site de la Représentation de la France auprès des Nations Unies à Genève et sur Storify.
Deux posts savoureux de ce blog permettent également de mieux comprendre les négociations au Conseil des Droits de l’Homme : Les droits de l’Homme en multilatéral : comment je me suis disputée et Naming, shaming, acting : le Conseil des droits de l’Homme
Sans oublier l’excellent web-documentaire du ministère sur les diplomates : http://webdocs.diplomatie.gouv.fr/diplomates/

Partager

Partager

2605 vues


Mots-clés :

Publier un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message


MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2017